Vous êtes ici

Association internationale du transport aérien (IATA)


L'Association du transport aérien international (IATA) est l'association professionnelle mondiale du secteur du transport aérien international. Forte de 57 membres fondateurs en 1945, l'IATA représente aujourd'hui environ 290 compagnies aériennes réparties dans 120 pays. Assurant 82% du trafic aérien mondial, les membres de l'IATA figurent parmi les plus grandes compagnies aériennes de transport de fret et de passagers au monde.

Dans un monde de l'aviation en rapide évolution, caractérisé par des privatisations, des alliances et une concurrence accrue, les compagnies aériennes doivent encore coopérer afin d'offrir un service homogène de la plus haute qualité possible. Une grande partie de cette coopération s'exprime à travers l'IATA, dont la vision est "d'être le moteur de la création de valeur et de l'innovation en favorisant un secteur du transport aérien sûr, sécurisé et rentable qui interconnecte et enrichit durablement notre monde".

L'IATA s'efforce de faire en sorte que les personnes, les marchandises et le courrier circulent sur le réseau aérien mondial aussi facilement que s'ils se trouvaient dans un seul pays, et que les aéronefs des membres soient exploités de manière sûre, efficace et économique, selon des règles clairement définies et comprises. 

Rôle de l'aviation dans la facilitation des échanges

Le fret aérien transporte plus de 52 millions de tonnes métriques de biens par an, ce qui représente moins de 1% du volume des échanges mondiaux, mais 35% de leur valeur, soit plus de 6 000 milliards d'USD de marchandises transportées par voie aérienne. Cela montre à quel point le secteur de l'aviation joue un rôle moteur dans le développement des voyages, des liens économiques et du commerce à l'échelle mondiale. Le transport aérien est essentiel pour connecter les différents pays à l'économie mondiale, les aidant ainsi à accroître leurs niveaux de productivité dans l'intérêt de l'économie nationale. L'aviation relie les entreprises à des marchés mondiaux très divers, apportant à leurs produits une clientèle qui serait autrement beaucoup moins importante.

Pour en savoir plus, veuillez lire la brochure sur l'Accord sur la facilitation des échanges, notre analyse économique mensuelle du fret aérien et les rapports de l'IATA sur la valeur de l'aviation.

 

Mesure des délais aux frontières pour le transport aérien de marchandises

S'agissant du traitement du fret aérien aux frontières, le temps requis pour les procédures d'importation peut être estimé en mesurant l'intervalle entre l'arrivée des marchandises par voie aérienne à destination et leur remise au destinataire. L'IATA a analysé des millions d'expéditions selon les données transmises par les membres de Cargo iQ afin de fournir un aperçu mondial et régional du temps d'attente aux frontières s'agissant du fret aérien. Les derniers rapports sont disponibles ci-après:

 

Que fait l'IATA pour faciliter les échanges?

En raison de cette relation étroite entre l'économie mondiale et le secteur de l'aviation, l'IATA participe activement à la promotion de la facilitation des échanges et soutient de façon volontariste la mise en œuvre de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges (AFE). Plusieurs projets et initiatives de l'IATA sont liés de près aux objectifs de l'AFE et se rapportent directement à certaines de ses dispositions, par exemple:

  • Le projet E-Freight, lancé dans le but de remplacer le papier utilisé dans les opérations de fret aérien par l'échange de données et de messages électroniques pour réduire les temps d'attente et les frais de traitement aux frontières et dans les aéroports.
  • Le renforcement des capacités de gestion des cargaisons à la frontière de l'IATA, initiative de renforcement des capacités visant à améliorer la facilitation du commerce des cargaisons aériennes conformément aux prescriptions de l'AFE de l'OMC, veuillez consulter le Catalogue de gestion des cargaisons à la frontière de l'IATA pour en savoir plus sur nos services.
  • Collaboration avec l'Alliance mondiale pour la facilitation des échanges en vue de réaliser des projets qui contribuent à la mise en œuvre de l'Accord de l'OMC sur la facilitation des échanges. L'IATA a présenté une idée de projet concernant l'automatisation des formalités douanières, la gestion des risques et la publication des procédures douanières en Colombie. Le projet en est maintenant à sa phase de conception.
  • Promotion active de l'AFE de l'OMC lors des événements de l'IATA tels que le Symposium mondial sur le fret et le Forum sur la sécurité et la facilitation du fret.
  • Signature d'un Mémorandum d'accord avec la CEE-ONU pour la promotion conjointe du concept de facilitation des échanges.
  • Contribution, avec la Banque mondiale, à une étude diagnostique sur la mise en œuvre de l'article 7 de l'AFE dans deux pays d'Amérique centrale au début de 2016.